Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Les sardines millésimées

Notre savoir-faire

Chaque année l’art s’invite sur nos boîtes de sardines à l’ancienne. 
 
Pour l’édition limitée du millésime 2021, c’est l'œuvre du peintre breton Fañch Moal, qui met en lumière le travail des pêcheurs bretons et sublime les boîtes de ces délicieuses sardines à l’ancienne à l’huile d’olive vierge extra, maturées plusieurs mois avant d’être commercialisées ! 
Nouveau millésime 2021 Fanch Moal
 
 
L’année du millésime indiquée sur la boîte est l’année de pêche du poisson et de l’emboîtage. 
 
Seule l’espèce Sardina pilchardus Walbum est utilisée. Les sardines millésimées Pointe de Penmarc’h sont pêchées à Douarnenez, elles sont de catégorie « extra » et ont un taux de matière grasse minimal de 8% pour garantir une texture et une saveur optimales.
 
Aussitôt débarquées au petit matin, elles arrivent à la conserverie peu de temps après et sont travaillées dans la journée. 
 
Elles sont fabriquées «  à l’ancienne  », c’est-à-dire que les étapes de préparation du poisson sont faites à la main (étêtage, étripage, mise en boîte). Il y a une étape de friture du poisson qui permet d’obtenir la texture si particulière d’une bonne sardine
 

Un produit de garde

Avant d’arriver dans nos assiettes, les boîtes millésimées sont conservées plusieurs mois dans les ateliers de Douarnenez, pour les laisser confire dans l’huile d’olive vierge extra, rigoureusement sélectionnée pour sa qualité, son goût et ses arômes par les experts de la conserverie. Leur chair, devenant de plus en plus moelleuse, développe des arômes et des saveurs exceptionnelles. 
 
Comme le bon vin, ces sardines se bonifient avec le temps : après 6 à 8 ans, elles sont confites à souhait et gorgées d'huile d’olive, l'arête centrale est presque dissoute et la chair est fondante à souhait.
Les amateurs le savent, les sardines millésimées Pointe de Penmarc’h se bonifient avec le temps. Si les plus gourmands les dégusteront dans l’année, les plus patients pourront les conserver jusqu’à 8 ans, en retournant la boîte tous les 6 mois, avant d’en apprécier tous les arômes.
 
Dans tous les cas, nous recommandons de les déguster le plus simplement avec une tranche de pain de campagne légèrement grillée.
 

Un produit de collection

En plus d’être délicieuses, les boîtes sont belles ! Pointe de Penmarc’h a à cœur de mettre en valeur sur chaque millésime une œuvre d’un artiste breton. 
Chaque millésime est édité en série limitée. C’est aussi pour cette raison qu’elles sont très recherchées. 
 
Les collectionneurs de boîtes de sardines sont appelés les puxisardinophiles ou encore les clupéidophiles. Dans le Jura, un passionné collectionne depuis une dizaine d’années les boîtes, il en possède 500 exemplaires achetés en France, et plus particulièrement dans les épiceries fines de la côte bretonne.
 

Voici quelques unes de nos éditions précédentes : 

2016
2019
2019
2020 centenaire Pointe de Penmarc'h
2020
2020
2020
 
2020 centenaire Pointe de Penmarc'h
2020
2021
2021